L’OGC Nice est convoqué mercredi devant la direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG) de la Ligue de football professionnel (LFP) pour la réactualisation des comptes au 15 novembre, a annoncé lundi le club azuréen sur son site internet.

Le président Gilbert Stellardo et son directeur général adjoint Eric Della Casa réprésenteront le club.

Au regard de ses comptes financiers de retour à l’équilibre, le club azuréen espère bénéficier d’un assouplissement de l’encadrement de la masse salariale à 14 millions d’euros (hors cotisations sociales) et des indemnités de mutation imposées durant l’intersaison par la DNCG, ce qui lui offrirait une certaine marge de manoeuvre dans le mercato d’hiver.

Nous avons remis les comptes à zéro pour l’exercice 2009-2010 et nous avons anticipé le déficit structurel à venir sur la saison en cours. La DNCG pourrait adoucir les mesures restrictives, a expliqué Patrick Governatori, le directeur général niçois.

Les transferts estivaux du défenseur nigérian Onyekachi Apam à Rennes, pour un montant évalué à 4 millions d’euros, des attaquants Anthony Modeste à Bordeaux pour 3,5 M EUR et Loïc Rémy à l’OM pour 15,5 M EUR ont permis à Nice de se remettre à flot.