Elle ne joue pas encore dans la même cour que la marque aux trois bandes, mais la marque aux deux bandes, Hungaria, espère bien se faire une place au soleil.

Créé dans les années 1930 à Orléans, l’équipementier de Reims, Marseille, Nice et Lille des années 1950 jusqu’aux années 1970, avait été racheté par Adidas en 1976 avant de disparaître en 1982. La marque souhaite se relancer. Son nom a été inspiré par l’équipe hongroise de football qui, dans les années 30, était citée en exemple pour son beau jeu.

Pour revenir sur le devant de la scène, une stratégie de partenariats auprès de clubs professionnels a été mise en place. Ainsi, Hungaria, remis au goût du jour par Pierre Arcens (ex-Adidas), vient d’officialiser un premier partenariat avec le club de basket-ball de ProA du SLUC Nancy. Alors que le contrat avec Hummel arrive à son terme, le Stade de Reims (Ligue 1) aurait également trouvé un accord avec la marque française. Une association qui va dans le sens de la philosophie du Stade qui a toujours privilégié des marques peu présentes dans le football et non les gros fabricants d’articles de sport comme Adidas ou Nike, afin d’être mieux positionné dans la hiérarchie de leur équipementier. Le club rémois se souvient aussi avoir décroché avec cette tunique un titre de champion de France de Division 1 en 1953.