L’équipe cycliste française Fortuneo-Samsic, dont les chefs de file sont le sprinteur allemand André Greipel et le grimpeur français Warren Barguil, change de nom à partir de 2019 pour s’appeler Arkéa-Samsic.

« Arkéa, qui entend renforcer sa notoriété de marque, succède à sa filiale de banque en ligne Fortuneo, en qualité de partenaire titre », a annoncé mardi le groupe de banque-assurance. Une logique de développement alors qu’Arkéa (dont le siège est à côté de Brest) est en pleine négociation sur son départ de la Confédération nationale du Crédit Mutuel. Arkéa emploie 10 000 salariés, compte 4,4 millions de clients, et affiche 132 milliards d’euros de bilan. La structure regroupe les fédérations du Crédit Mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest, ainsi qu’une trentaine de filiales spécialisées (dont Fortuneo). « On veut grandir et fédérer autour de notre projet WorldTour », a précisé le manager général de l’équipe qui évolue au niveau Continental Pro (2e division), Emmanuel Hubert. Comme Samsic, l’autre sponsor principal, Arkéa s’est engagée jusqu’en 2021. Fortuneo, pour mémoire, était arrivé en 2016.

L’équipe française, dont la participation au prochain Tour de France dépend d’une invitation, a recruté à l’intersaison Greipel, un habitué des succès d’étape au sprint dans les grands tours. Elle a modifié aussi la hiérarchie de son staff et confié la responsabilité sportive à Yvon Ledanois, l’ancien directeur sportif de la Caisse d’Epargne et de BMC qui a rejoint le groupe voici un an.

Et bientôt un bateau
Un bateau Arkéa-Paprec va être mis à l’eau avec le Vendée Globe 2020 en ligne de mire, une tribune Arkea existe déjà à Francis-Le Blé (Brest). « Avec le football et la voile, le cyclisme est le sport qui apporte le plus de retour et de notoriété. Le seul Tour de France génère des retours impressionnants », confie Ronan Le Moal, directeur général du groupe Arkéa, persuadé qu’Arkéa-Samsic sera au départ à Bruxelles le 6 juillet.