L’accord, existant depuis 2004, n’est pas reconduit. Brossard, qui soutenait pour une période de trois ans Team Ocean, la structure de course océanique à la voile d’Yvan Bourgnon, n’a pas prolongé son partenariat. Dès 2005, Brossard avait envisagé de poursuivre cette collaboration jusqu’en 2008 à la condition d’être rejoint par un second sponsor pour participer au Vendée Globe 2008, indique l’entreprise de biscuiterie normande. Cette condition n’a pas été remplie. Le groupe indique être satisfait de la qualité de ce partenariat et reste persuadé de la pertinence du concept du Team multi-support.

L’investissement de Brossard (175 millions de chiffre d’affaires, 850 salariés) dans le sponsoring sportif est stratégique. Partenaire du Comité national olympique sportif français (CNOSF), l’entreprise veut moderniser son image après des nombreuses années marquées par Papy Brossard. Cependant, alors que le principe d’une équipe multi-support pour la voile paraît pertinent pour maximiser sa visibilité et limiter les risques (liés notamment à la casse de bateaux), le choix d’une discipline comme la voile était discutable. Pas tant sur l’image de modernité véhiculée par ce sport, mais par le public visé. Avec les familles, les jeunes (notamment les plus jeunes), semblent être la cible prioritaire de Brossard. Or, la voile n’a jamais été le sport le plus prisé par ces derniers.