L’équipe cycliste allemande T-Mobile, éclaboussée récemment par des aveux de dopage, a résilié un contrat publicitaire avec les télévisions publiques nationales ARD et ZDF pour le prochain Tour de France.

Son porte-parole Christian Frommert a toutefois démenti les informations du magazine allemand Der Spiegel, selon lequel cette décision a été prise en raison des craintes pour l’image de marque de l’équipe si un nouveau scandale lié au dopage éclatait sur le Tour. Mais, selon le Spiegel, l’ARD refuse toutefois cette rupture de contrat et a proposé à T-Mobile de dépenser l’argent en spots publicitaires.

T-Mobile avait payé un million d’euros pour apparaître au début de chaque retransmission dans le message Le Tour de France vous est présenté par T-Mobile.