Les Italiens pourront continuer de regarder les buts du Championnat d’Italie de football sans avoir à verser un abonnement. Après un énième bras de fer entre la Ligue de football (Lega Calcio) et les diffuseurs transalpins, un accord est intervenu pour conserver les émissions dominicales sur le football en clair.

La ligue et la RAI, le service public italien, se sont entendus sur un contrat de deux ans : 27,5 millions d’euros pour cette saison et 28 millions d’euros la saison prochaine. A l’origine la Rai ne proposait que 20 millions d’euros. En vertu de ce contrat, la télévision publique pourra retransmettre des extraits des matches de Serie A et obtient également les droits radiophoniques.

Si les Italiens seront heureux de ne pas avoir à acquitter les 39 euros mensuels réclamés par Sky pour voir tous les matches de Serie A, ni même les 179 euros annuels que demande Mediaset Premium pour les rencontres de 11 équipes, les clubs sont insatisfaits. Ils ne jurent que par l’Angleterre où les télévisions à péage ont monopolisé le football à coup de centaines de millions d’euros. Notre modèle doit être l’Angleterre, où les matches ne se voient qu’en payant et où les abonnés aux chaînes payantes sont déjà 9 millions, explique Massimo Cellino, président du club de Cagliari, dans le quotidien économique Il Sole 24 Ore. M. Cellino oublie que le pouvoir d’achat des Italiens n’est pas le même que celui des Britanniques et que la récession économique guette le pays. De même, avant de pouvoir prétendre à concurrencer économique l’Angleterre, le football italien devra résoudre quelques menus problèmes comme la violence qui le gangrène et la vétusté des enceintes qui accueillent les différents clubs de la Péninsule…

Il n’en reste pas moins que le football professionnel italien parvient à tirer 700 millions d’euros de recettes des droits TV. On est loin de l’Angleterre, mais compte tenu du contexte local, c’est une performance.
Une chaîne porno acquiert la Coupe d’Italie

L’Italie est un drôle de pays. Au milieu des mastodontes de la télévision, des outsiders parviennent à tirer leur épingle du jeu. C’est ainsi que Conto TV a acquis les droits pour les 3e et 4e tours éliminatoires de la Coupe d’Italie pour la saison 2008-2009. Précision : Conto TV est une chaîne diffusée par satellite et spécialisée dans le porno et les programmes pour adultes…