Interrogé par L’Équipe, le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, penche pour une fin de saison entre le 15 et le 20 juillet.

Noël Le Graët émet le souhait de «terminer la saison le 15 ou le 20 juillet» notamment à cause de la pandémie de Covid-19. Il propose aussi de faire démarrer l’exercice suivant à la fin août ou au début du mois de septembre. Le président de la FFF prend le contre-pied de l’UEFA, laquelle a rappelé mardi son souhait d’achever la saison en cours au 30 juin, comme la Ligue de football professionnel (LFP) en France. «On s’est donné comme principe majeur de tout faire pour terminer le 30 juin. L’objectif, c’est le 30, mais s’il faut terminer au-delà, on s’adaptera, avec les clubs et les joueurs. On jouera autant que faire se peut», a déclaré le directeur général exécutif de l’instance, Didier Quillot. «J’ai passé un peu de temps chez moi à faire des calculs. Très franchement, je ne vois pas comment on terminerait le championnat fin juin, avec les matches de l’équipe de France et la Ligue des champions», explique Noël Le Graët dans L’Équipe. «On voit bien que l’on ne va pas reprendre l’entraînement début avril, c’est injouable, a-t-il ajouté. En se laissant quinze ou vingt jours de plus, on passe cool, sans problème. C’est la seule solution pour faire quelque chose de cohérent.»

Dans les faits, cela signifierait notamment que les clubs devront trouver un accord avec les représentants des joueurs pour prolonger d’un mois les situations contractuelles des acteurs concernés. Un obstacle qui semble ne pas devoir être trop difficile à contourner, selon Le Graët. «J’en ai parlé avec Philippe Piat (le coprésident de l’UNFP) et il n’était pas loin d’être d’accord avec mon idée. Je pense que les joueurs sont assez sages pour jouer quinze jours de plus. Et ceux qui ne voudront pas ne joueront pas».