Groupama Rhône-Alpes Auvergne poursuit le naming du Groupama Stadium, le stade de l’Olympique Lyonnais, pour une durée de 2 ans.

Groupama Rhône-Alpes Auvergne (310 agences, plus de 2.100 collaborateurs) « se félicite de renouveler un partenariat efficient et pertinent qui répond à ses objectifs de développement, de notoriété, et d’image sur son territoire ». Le nouveau contrat permet de « renforcer les liens entre deux grands acteurs de la région, avec notamment une plus grande visibilité dans l’enceinte du stade ».

« Nous sommes fiers de poursuivre le naming du Groupama Stadium, un lieu emblématique qui fait vivre la passion du sport et des grands événements professionnels et culturels, commente Francis Thomine, Directeur Général Groupama Rhône-Alpes Auvergne. Le Groupama Stadium est aussi un levier économique pour Lyon et son territoire. Nous souhaitons à l’OL toutes les chances de réussite, dans ses performances sportives, comme dans son développement économique. »

La tendance était pourtant à la fin du partenariat ces derniers mois. En début d’année, le même Francis Thomine prévenait, dans La Tribune, que Groupama Rhône-Alpes Auvergne « ne dépenserait pas un euro de plus » pour le naming du stade. Toutefois, le dirigeant avait précisé qu’il ne souhaitait pas renoncer à ce partenariat. L’Olympique Lyonnais a-t-il cherché un remplaçant plus généreux avant de préférer, climat économique incertain oblige, repartir avec l’assureur ? Les deux partenaires n’ont pas communiqué sur le montant du contrat. Le précédent accord était estimé entre 4 et 7 M€ par an. Mais Groupama est impliqué au-delà du naming.

En tout cas, les plus pointilleux auront noté que le premier contrat avait pris fin au 31 juillet dernier, sans pour autant voir disparaître le nom de Groupama sur la façade de l’enceinte.

EN BREF
FC Metz : Carola poursuit son partenariat. Carola réaffirme sa fidélité envers le FC Metz, et sera liée au club grenat pour les trois prochaines années. Engagée depuis 15 ans auprès du club grenat, l’entreprise régionale continuera d’apparaître dans les travées du Stade Saint-Symphorien, et ses produits seront toujours disponibles dans ses buvettes et espaces privatifs. Trouvant sa source dans le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, la marque est leader des eaux pétillantes dans le Grand Est.