La Ligue de football professionnel anglaise (EFL) va débloquer 50 millions de livres (53 M€) pour aider les clubs mis en difficulté financière par la suspension des championnats à cause de l’épidémie de coronavirus. « Des mesures vont être mises en place pour aider immédiatement (les clubs) avec des liquidités via une aide, à court terme, de 50 millions de livres », communique l’EFL. L’aide pourra concerner des clubs de deuxième, troisième ou quatrième divisions, dont certains ont d’importants problèmes de trésorerie du fait de la suspension des compétitions, car ils doivent payer leurs joueurs en étant privés de revenus, notamment de ceux issus de la billetterie.

L’OL met ses joueurs au chômage partiel
La direction de l’Olympique Lyonnais met au chômage partiel ses joueurs, à la suite de l’arrêt des compétitions. Amiens, Montpellier, mais aussi Nîmes, avaient déjà pris cette décision. « Compte tenu des mesures prises par les autorités pour lutter contre la propagation du Covid-19, qui ont entraîné la suspension de toutes les compétitions et entraînements, l’Olympique Lyonnais, à l’instar d’autres clubs de Ligue 1, informe avoir mis l’ensemble de son personnel sportif en chômage partiel jusqu’à nouvel ordre », a précisé le club dans un communiqué. « Tout le club, que ce soient les joueurs, le service administratif ou les éducateurs, tout le personnel est en chômage partiel, avait témoigné le président du club picard Bernard Joannin au micro de RMC Sport. Aujourd’hui, c’est le virus qui commande, on ne sait pas quand on pourra reprendre. » Pour rappel, l’État compense le salaire jusqu’à 4,5 fois le SMIC. Au-delà, c’est l’entreprise qui paie pour atteindre 70% du salaire brut.