Les sportifs de la commission des athlètes de haut niveau du Comité nationale olympique et sportif français (CNOSFà expriment, dans un communiqué, leur solidarité avec les Français. Ils appellent à continuer la préparation les JO de Tokyo.

Les membres de la commission des athlètes de haut niveau du CNOSF (CAHN) signent un communiqué dans lequel ils affirment leur « solidarité avec l’ensemble des Français et en particulier le personnel soignant mobilisé ». «Le meilleur moyen d’endiguer cette crise sans précédent est de respecter les mesures annoncées par les pouvoirs publics», poursuit le communiqué.

Réunis à distance, les athlètes ont aussi pris une position sur les prochains Jeux olympiques de Tokyo. Ils ont décidé de suivre la position du CIO. C’est-à-dire de suivre les recommandations de l’OMS (organisation mondiale de la santé). «Il est aussi primordial que les athlètes restent concentrés sur l’objectif Tokyo 2020, même si nous avons conscience que les conditions sont inédites et compliquées à quelques mois de l’échéance olympique», estime le CAHN. «Nous avons pleinement conscience que la préparation des Jeux est à ce jour difficile pour les athlètes français qui ne sont pas tous dans la même situation, certains étant déjà sélectionnés pour les Jeux et d’autres devant encore obtenir leur qualification. C’est dans ce contexte particulier que nous demandons la prise en compte des besoins de préparation des athlètes quelle que soit la décision du maintien ou non des Jeux et dans une démarche d’équité, tout en ayant conscience que les conditions de préparation seront différentes d’un pays à l’autre en fonction du développement du virus.»