À deux semaines de la reprise du championnat, le Tribunal de commerce de Nanterre tranche en faveur de Canal+. La chaîne cryptée est autorisée à suspendre son contrat avec beIN Sports pour la diffusion de deux rencontres de Ligue 1 à chaque journée. Mais il y a un si…

Encore une fois, le feuilleton des droits TV du football professionnel rebondit. Le tribunal de commerce de Nanterre a autorisé vendredi Canal + à suspendre le contrat de sous-licence avec beIN sports pour la diffusion de deux matches par journée de Ligue 1. Conclusion ? Canal+ n’est pas obligée de diffuser deux rencontres de Ligue 1 par journée de championnat et, surtout, son bilan comptable vient de s’améliorer de 332 M€ !

La justice a toutefois conditionné un retour à la normale contractuellement si la chaîne qatarie, titulaire du lot, engage des poursuites contre la Ligue de football professionnel (LFP). Une clause en ce sens existerait dans le contrat de sous-licence liant Canal+ à beIN Sports. Autrement dit, en suivant la logique du tribunal, si beIN Sports engage une procédure contre la LFP, Canal+ devra payer pour le lot 3 (samedi 21 heures et dimanche 17 heures) et diffuser les deux rencontres en question !