La trésorerie des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 va pouvoir souffler, un peu. La Ligue de football professionnel (LFP), Canal+ et beIN Sports annoncent avoir trouvé un accord pour le versement d’une partie des droits TV par les diffuseurs du championnat.

«La Ligue de Football Professionnel et le Groupe CANAL+ se réjouissent d’avoir trouvé un accord portant sur le montant du règlement relatif aux matchs des Championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 déjà diffusés cette saison», explique le communiqué. Avec l’arrêt du championnat en raison du Covid-19, Canal+ avait gelé un versement de 110 M€ dus en tant que diffuseur de la Ligue 1 alors que dix journées restent à disputer. La chaîne cryptée, qui dépense 759 M€ par saison (548 M€ pour la L1 et 10 M€ pour la L2), refusait également de payer pour les matches diffusés durant la période concernée. La LFP insistait sur le fait qu’une partie des versements attendus début avril de la part de Canal+ correspondait à des matches déjà livrés avant la suspension du championnat, pour un montant de 43 M€. C’est sur cette partie que les 4 présidents de clubs de Ligue 1, Nasser Al-Khelaïfi (PSG), Jacques-Henri Eyraud (OM), Jean-Pierre Rivère (Nice) et Olivier Sadran (Toulouse), se sont entendus avec Canal+. L’accord concerne également beIN Sports. Cette dernière devait honorer un versement début avril de 42 M€.