Le gouvernement socialiste hongrois a doublé le montant des fonds consacrés à la préparation des sportifs aux jeux Olympiques de Pékin par rapport aux sommes allouées aux précédents JO d’Athènes en 2004, a indiqué son porte-parole mardi.

Le Premier ministre Ferenc Gyurcsany et le gouvernement estiment de la plus haute importance le succès de l’équipe hongroise, ce qui est démontré, entre autres, par le montant record des subventions qui ont atteint 3 milliards de forints, a déclaré le porte-parole du gouvernement David Daroczi.

Cette somme, soit l’équivalent de 12,7 millions d’euros, représente une hausse de 98,5% par rapport aux Jeux d’Athènes, a-t-il précisé.

Les montants des récompenses qui seront remises aux médaillés ont également augmenté, à savoir 20 millions de forints net (87.000 euros) pour une médaille d’or, contre 10 M auparavant, 18 M de forints (78.000 EUR) pour l’argent, contre 8 M en 2004 et 14 millions (60.000 EUR) pour le bronze, contre 6 M.

Pour les disciplines par équipes, seront versés respectivement aux trois premiers 12 millions, 9,6 millions et 8,4 millions de forints, soit respectivement 52.000, 42.000 et 36.000 euros face aux 5 M, 4 M et 3 M de forints versés il y a quatre ans.