Roland-Garros a annoncé le lancement d’une collection de NFT avec « RG Game, Seat & Match ».

Dans le détail, le Grand Chelem met en vente 5.000 jetons au prix unitaire de 200 €, représentants chacun un siège virtuel numéroté du court Philippe-Chatrier. Soit un chiffre d’affaires potentiel d’un million d’euros.

Pour Roland-Garros 2022, chaque possesseur d’un NFT, qui peut être revendu sur le marché secondaire à un prix libre, pourra notamment tenter de remporter l’une des 55 balles de match jouées sur le court Philippe Chatrier. En plus d’une balle physique qu’ils recevront à leur domicile, les vainqueurs obtiendront un NFT « Balle » supplémentaire certifié.

Les possesseurs bénéficieront également d’autres avantages comme un accès prioritaire à la billetterie Roland-Garros pour 2023, aux futures ventes de NFT, des récompenses exclusives par tirages au sort ou encore la possibilité d’accéder à une plateforme virtuelle. « Les mécaniques d’animations ne s’arrêteront pas à la fin du tournoi. Tout au long de l’année, d’autres expériences exceptionnelles seront proposées à la communauté : jouer sur les courts de Roland-Garros, remporter des billets pour les prochaines éditions du Grand Chelem parisien et du Rolex Paris Masters, rencontrer des joueuses et joueurs professionnels, visiter les coulisses du stade Rou encore assister à d’autres compétitions majeures du tennis » ajoute la FFT.