Roger Federer, qui ne participera pas aux Jeux olympique de Tokyo pour préserver son genou droit, a vendu 100 % de ses vêtements et équipements mis aux enchères chez Christie’s, pour près de 4 M€.

La collection Roger Federer est la plus importante collection de souvenirs sportifs jamais mise sur le marché par un seul propriétaire. La vente a rapporté au total 3,98 M€, alors que l’objectif était d’atteindre un total d’un million de livres (environ 1,2 M€).

L’intégralité des bénéfices de la vente sera versée à la Fondation Roger Federer qui finance des projets éducatifs pour les enfants en Afrique australe et en Suisse.

La mise aux enchères des shorts, polos, raquettes et autres chaussures du champion aux 20 titres en Grand Chelem s’est déroulée en deux temps: une vente en direct le 23 juin à Londres ainsi qu’une vente en ligne du 23 juin au 14 juillet. La vente londonienne était consacrée à la carrière du Suisse dans les quatre tournois du Grand Chelem (Open d’Australie, Roland-Garros, Wimbledon, US Open) tandis que les enchères virtuelles ont couvert l’ensemble de ses 21 années sur le circuit, depuis sa première participation aux Jeux olympiques à Sydney en 2000, à 19 ans.

Les 300 lots vendus en ligne ont trouvé preneurs dans 44 pays, sur 6 continents, a précisé Christie’s. Le lot le plus important de la vente en ligne – qui était composé de trois raquettes utilisées sur le gazon londonien à Wimbledon en 2019 – a été vendu à 162.500 livres, soit plus de 23 fois son estimation basse.