Puma a pris sa décision en décembre dernier. Le rugby ne fait plus partie de sa stratégie. L’équipementier allemand se désengage prématurément de ses différents contrats, dont le lucratif accord passé avec la fédération irlandaise de rugby.

Le contrat de huit ans entre Puma et l’IRFU, la fédération irlandaise de rugby, n’ira pas à son terme. Puma se retire du rugby. Le contrat n’est pas stoppé brutalement. Puma continuera d’accompagner l’Irlande jusqu’à la fin de la saison 2013-2014 comme il le fait depuis 2009.

Une décision qui peut surprendre. En 2015, l’Angleterre accueillera la Coupe du monde. Le ballon ovale sera alors le sport roi. Et l’Irlande est l’un des équipes les plus populaires de la discipline. Mais Puma a décidé de recentrer ses activités sur d’autres sports, plus en phase à sa stratégie commerciale. Cette décision reflète un changement stratégique au niveau marketing de Puma, explique Tony Ward, responsable de Puma au Royaume-Uni. Cette échéance de 2015 fait dire à Philip Browne, le directeur général de l’IRFU, que l’Irlande dispose de suffisamment de temps pour contracter avec un nouvel équipementier de classe mondiale. Sans doute, mais il sera difficile à l’Irlande de retrouver un contrat d’équipementier aussi rémunérateur : 40 millions d’euros sur les huit ans du contrat à l’origine.

L’Irlande était le contrat de rugby le plus important du sponsor d’Usain Bolt. Le ballon ovale se retrouve victime des soubresauts enregistrés au cours des derniers mois par Puma. Après des années de croissance ininterrompue, le numéro 3 mondial des articles de sport est confronté à une baisse de ses profits. Pour compenser cette diminution, Puma revoit ses contrats marketing les moins rentables.