Vacansoleil ne veut pas suivre l’exemple de Rabobank. Le sponsor néerlandais, spécialiste des séjours de vacances, veut continuer à parrainer une équipe cycliste contrairement à Rabobank qui a décidé de se retirer du sport cycliste. Armstrong est une affaire temporaire et les faits datent déjà d’un bon moment, explique van der Linden auprès du Het Nieuwsblad. Honnêtement, nous n’avons pas de doute comme l’avait la Rabobank, au contraire même, nous sommes prêts à négocier un renouvellement de contrat. Selon les représentants de la banque néerlandaise, le cyclisme était devenu trop impliqué dans des affaires de dopage. Nous ne sommes pas d’accord. La Rabobank fonde sa décision sur ce qui s’est passé dans le passé, continue van der Linden. Nous pensons qu’il est maintenant très difficile d’utiliser des produits interdits et de ne pas être pris. Le vélo a changé et est très impliqué dans la lutte contre le dopage. Pour nous, ce n’est pas le moment de baisser les bras.
Giant décline

Pressenti pour reprendre l’équipe Rabobank, Giant repousse cette perspective. Le fabricant restera sponsor de l’équipe néerlandaise la saison prochaine, qui courra sous un autre nom que Rabobank, mais ne deviendra pas sponsor principal.