Pour la toute première fois de l’histoire du Prix Antargaz de la Combativité (décerné en 2015 au Français Romain Bardet), le public pourra influer sur la désignation du Super Combatif en fin de Tour de France. Les internautes se verront attribuer une voix qui viendra s’ajouter à celles des 5 autres membres du jury.

Un coureur combatif, en grand animateur de la course, est très souvent le chouchou du public car il entraine avec lui dans ses « barouds » les plus belles émotions du cyclisme. Il participe à faire du Prix Antargaz de la Combativité une distinction appréciée du public qui aime faire ses pronostics avant chaque désignation. En 2016, les internautes pourront s’approprier encore davantage le prix en devenant membres à part entière du jury du Super Combatif. Le coureur désigné via les réseaux sociaux du Tour de France se verra attribuer une voix qui sera ajoutée a celles des 5 autres membres du jury. En cas d’égalité entre deux coureurs, c’est à Thierry Gouvenou, Directeur de course du Tour de France et Président du jury, que reviendra la lourde tâche de trancher.
Chaque internaute aura ainsi la possibilité d’influer sur le résultat final et de pousser son favori.

Le Prix de la Combativité, parrainé par Antargaz depuis 2014, est un prix historique qui, depuis 1952, est remis au terme de chaque étape en ligne au coureur qui s’est distingué par son courage, son esprit d’initiative et son rôle d’attaquant. Depuis 1956, un Super Combatif est également désigné à l’issue du Tour et récompense le coureur ayant le plus manifesté, sur l’ensemble de l’épreuve, ces vertus essentielles au cyclisme.
Les membres du Jury :

– Jean Montois (journaliste à l’AFP)
– Philippe Bouvet (journaliste à L’Équipe)
– Laurent Jalabert (ex-coureur et consultant France TV et RTL)
– Greg LeMond (ex-coureur, consultant Eurosport International)
– Thierry Gouvenou (Président du Jury, ex-coureur, directeur de l’épreuve du Tour de France)