La Confédération Africaine de Football (CAF) et Total annoncent un accord au terme duquel Total devient le sponsor officiel du football africain pour les 8 prochaines années.

Le Groupe Total, très présent en Afrique, va soutenir les 10 compétitions principales de la CAF, à commencer par la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au Gabon (21 janvier-12 février 2017). Elle sera d’ailleurs dénommée « Coupe d’Afrique des Nations Total ». Le groupe pétrolier supplante l’opérateur télécoms Orange. Ce partenariat est un cap majeur franchi dans notre recherche perpétuelle de ressources supplémentaires à même de permettre au football africain d’accélérer son développement, de se moderniser en améliorant sa gouvernance, ses infrastructures sportives ainsi que ses performances à l’échelle mondiale, assure Issa Hayatou, président de la Confédération Africaine de Football.

L’Afrique fait partie intégrante de l’ADN de Tota, ajoute Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total. A travers cet engagement nous souhaitons renforcer nos liens et notre proximité avec nos parties prenantes et nos clients, autour de compétitions populaires et festives qui suscitent toujours un grand engouement, y compris au sein de nos équipes, précise le dirigeant du pétrolier. Présent dans plus de 40 pays, Total est un acteur majeur de l’économie de ce continent. Plus de 10.000 collaborateurs y exercent l’ensemble de ses activités, de la production d’hydrocarbures à leur transformation et leur distribution : ce sont 2 millions de clients chaque jour qui s’arrêtent dans ses 4.200 stations-service. Total y développe aussi des activités dans le solaire.

Total ne devient pas seulement le partenaire-titre de la CAN, le groupe sera également le sponsor titre de 10 compétitions de la CAF (54 associations membres), Total va être présent sur plus de 1.500 matchs lors de :

• La Coupe d’Afrique des Nations (CAN)
• Le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN)
• Les compétitions interclubs de la CAF (la Ligue des Champions, la Coupe de la Confédération et la Super Coupe)
• Les compétitions de jeunes (U-23, U-20, U-17)
• La Coupe d’Afrique des Nations Féminine
• La Coupe d’Afrique des Nations de Futsal

Au cours des derniers mois, la CAF a considérablement fait évoluer son volet recettes. Il y a un an, la confédération officialisait le renouvellement de son contrat avec Sportfive pour la commercialisation des droits média et marketing de ses principales compétitions organisées. Le bail garantit à l’instance un milliard de dollars au minimum pour les 12 prochaines années (jusqu’en 2028). En octobre dernier, la Confédération africaine de football renouvelait le contrat d’IFAP Sports, sur 12 ans (2017-2028), pour la commercialisation des droits marketing de la Coupe d’Afrique des nations féminine, de la Coupe d’Afrique des nations U17 et de la Coupe d’Afrique des nations de Futsal. L’accord assure à la CAF au minimum des revenus estimés à 4 470 000 dollars sur cette période.