Le Canal + allemand, Premiere, serait prêt à verser 50 millions d’euros pour accoler son nom au championnat allemand de première division, la Bundesliga. Le groupe allemand de télévision à péage imiterait ainsi l’opérateur téléphonique Orange qui parraine la Ligue 1 française et la banque anglaise, Barclays, qui fait de même avec la Premier League outre-Manche. Selon l’hebdomadaire Sport Bild, le président de la Ligue allemande de football (DFL) négocierait avec la chaîne pour rebaptiser le championnat : Premiere Bundesliga. L’issue de cette négociation donnera une indication importante sur les futures rentrées financières de la Bundesliga.

Diffuseur exclusif des rencontres de 1re et de 2e divisions allemandes, Premiere débourse 280 millions d’euros par saison pour ces droits de retransmission. Le contrat expire à l’issue de la saison en cours. Récemment, le président de la DFL a estimé à un milliard d’euros le prochain contrat d’exclusivité pour les deux saisons à venir.