Le célèbre arbitre italien Pierluigi Collina se retrouve au pied du mur. La Fédération italienne de football (FIGC) lui demande de choisir entre son activité d’arbitre et un contrat de parrainage (estimé à 1 million d’euros) avec la firme automobile Opel, le sponsor du Milan AC. Devant cet évident conflit d’intérêt, le président de la FIGC, Franco Carraro, a annoncé que Collina ne pourrait plus arbitrer s’il ne coupait pas ses liens avec Opel.

Depuis février, Collina a dépassé la limite d’âge pour arbitrer, fixée à 45 ans. Il a obtenu une dérogation pour arbitrer une saison de plus en Italie. Il peut également diriger des rencontres de Ligue des champions jusqu’au 30 juin 2006. En revanche, la Fédération internationale (FIFA) ne lui a pas accordé de dérogation. Il ne pourra donc pas officier en Allemagne lors de la Coupe du monde.