Manchester United ne reste pas inactif et le fait savoir. Quelques jours après l’officialisation du contrat record (30 millions de livres par an selon les estimations) entre Puma et Arsenal, le champion d’Angleterre signale l’engagement de discussions avec de nombreuses parties au sujet de son contrat d’équipementier. Nous sommes actuellement en discussions avec de nombreuses parties en ce qui concerne notre équipementier et les produits sous licence à partir de la saison 2015-2016, indique United, lié depuis 20 ans à Nike, ex-partenaire d’Arsenal. Une façon pour MU de placer Nike devant ses responsabilités. La presse anglaise souligne l’intérêt d’Adidas, Puma, mais aussi de l’Américain Warrior. Des pistes curieuses. Devant le montant de l’engagement de Puma avec les Gunners, il serait étonnant que l’équipementier allemand soit en mesure d’ajouter Manchester United à sa collection. Idem pour Warrior, déjà engagé avec le FC Liverpool, le rival historique des Mancuniens. Reste Adidas qui a fait de Chelsea son équipe phare en Angleterre.

Aujourd’hui, l’accord Nike-Manchester United est valorisé 23,5 millions de livres par an. L’équipementier américain bénéficiait jusqu’en juillet dernier d’une période exclusive de renouvellement de son contrat. Mais il reste le favori pour continuer avec les Red Devils. La presse anglaise s’attend à ce que l’accord crève tous les plafonds.