Le groupe d’assurance AIA devient le partenaire principal des Tottenham Hotspur. Au-delà des cinq années du contrat, c’est surtout la manière dont l’association s’est créée qui est intéressante. Le montant de l’accord aussi…

AIA, les supporters de Tottenham connaissent déjà. En effet, l’assureur asiatique est déjà, depuis cette saison, le sponsor maillot des Spurs pour les rencontres de Cup (la Coupe d’Angleterre), de Coupe de la Ligue et d’Europa League. A compter de juillet prochain, et pour cinq ans (jusqu’en 2018-2019), AIA (pour American International Assurance, ex-filiale d’AIG, l’ex-sponsor maillot de Manchester United, ndlr) sera le partenaire unique de Tottenham. Cette fois-ci, pour toutes les compétitions dans lesquelles la formation du gardien de l’équipe de France, Hugo Lloris, évoluera. Cette saison a servi de galop d’essai en quelque sorte. La Premier League a un énorme impact en Asie, constate le président d’AIA, Mark Tucker. Après la réussite de notre partenariat sur les coupes cette saison, nous sommes maintenant très heureux d’être le nouveau sponsor principal du club. Tottenham totaliserait 180 millions de supporters à travers le monde, dont 80 millions de sympathisants en Asie, selon AIA.

Fin de la multiplication des sponsors maillots

Le club espère que cet accord servira de marche-pied pour développer sa notoriété dans la région Asie-Pacifique. Ensemble, nous partageons des ambitions à long terme à travers l’Asie – une région où le club a connu une croissance importante au cours des dernières années – et ce partenariat étendu avec AIA, l’une des entreprises leaders en Asie-Pacifique, nous aidera davantage afin de soutenir nos objectifs dans la région, souligne Daniel Levy, le président des Spurs. L’homme qui a vendu le Gallois Gareth Bale 91 millions d’euros au Real Madrid l’été dernier.

80-100, soit l’estimation comprise entre 80 et 100 millions de livres (100 à 120 M€) du nouveau contrat entre Tottenham et AIA. L’un des plus importants de Premier League

Le logo de la société de Hong Kong remplacera celui de l’Américain Hewlett-Packard. L’accord est estimé à 20 millions d’euros annuels selon la presse britannique ! Soit 100 millions d’euros minimum sur la période. Il fallait bien cela pour convaincre les Spurs de réviser leur politique marketing. Depuis plusieurs saisons, le rival d’Arsenal avait pris l’habitude de dissocier ses partenariats entre le championnat et les épreuves de coupes : Aurasma et HP en Premier League et Investec, jusqu’en 2013, puis AIA, en coupes. Une stratégie délibérée pour gonfler les recettes marketing. D’ailleurs, le binôme HP-AIA avait une valorisation estimée (23 millions d’euros) supérieure au nouvel accord. Mais AIA opère sur un marché stratégique pour les Anglais. De plus, ses propres supporters, clients des produits dérivés, critiquaient ces doubles maillots. Ils reprochaient au club de ne plus avoir d’identité en démultipliant les partenaires selon les compétitions, contrairement à ce qui est la norme ailleurs en Angleterre.

Si les supporters anglais voyaient les maillots des clubs français en Ligue 1, Coupe de la Ligue et Coupe de France…