L’agence de conseil Sport Market et la société d’analyse Synthesio ont regardé l’Euro de football et les Jeux olympiques de Londres de manières différentes. Elles se sont intéressées aux conversations, en français, sur les principaux réseaux sociaux autour de deux grands événements sportifs. Sur les athlètes, mais aussi les marques. Si les deux sociétés constatent que les Jeux Olympiques rassemblent bien plus que l’Euro, il est à noter que les footballeurs font bien plus parler que les performances tricolores aux JO. Pour ce qui est de la tonalité des conversations en revanche…

D’après Sport Market et Synthesio, 296.306 des 326.689 mentions effectuées sur les principaux médias sociaux en France (Twitter, Facebook, YouTube, Dailymotion, Flickr, Blogs et divers forums) concernaient l’équipe de France de football. Normal pour un sport aussi populaire que le football. Oui, mais la tonalité des propos peut surprendre. On parle des Bleus pour se défouler. En particulier sur Samir Nasri. Le joueur de Manchester City cumule 96.744 mentions, loin devant le Parisien Jérémy Menez (39.587) et le Munichois Franck Ribéry (38.405). Nasri-Ménez ? Deux joueurs remarqués pendant l’Euro 2012 en raison de leur comportement… jugé inadéquat. Les mots insulte(s) ou insulter sont revenus à 7.771 fois dans les commentaires sur Nasri. Chiffres à l’appui, François Guyot, directeur général de Sport Market, estime que c’est plus qu’un sondage. Le public s’exprime ici naturellement.

Durant l’Euro, les noms de 26 joueurs Français et de 10 Européens ont été surveillés sur les réseaux sociaux. A la fin de la compétition, il en ressort que le joueur non français le plus mentionné (Cristiano Ronaldo) n’arrive qu’en 17e position avec 5.062 mentions. Ce constat démontre que les conversations autour des footballeurs tricolores restent des conversations franco-françaises, souvent plus axées sur le comportement des joueurs et non sur leurs performances sportives.

Les JO plus prescripteurs pour les marques

Les messages relevés ont été plus équilibrés lors des JO de Londres. Sur les 355.923 mentions, 180.752 mentions ont concerné des athlètes français et 170.233 les étrangers. Le judoka Teddy Riner arrive en tête avec 43.376 mentions, suivi du nageur Yannick Agnel (25.298), et du sprinteur Christophe Lemaitre (19.856). Cette fois, les expressions employées sont positives. Riner est un champion (5.041 occurrences), on lui dit bravo (1.996) ou encore c’est le meilleur (874).

A l’inverse de l’Euro, les Français ouvrent leur horizon avec les Jeux olympiques. L’athlète le plus cité est Jamaïcain. Usain Bolt devance tout le monde avec 114.299 citations.

Autre particularité des JO, l’univers olympique a généré plus de retombées pour les marques que l’univers du football : 4.948 mentions pendant les JO de Londres contre 2.844 pendant l’Euro. Chose curieuse de prime abord puisque les marques partenaires du CIO n’ont pas droit de cité lors de la quinzaine olympique. L’explication est donnée par les réalisateurs de l’étude. Selon eux, les partenaires et sponsors de ces compétitions parviennent à émerger des conversations notamment grâce à leurs investissements et programmes marketing. A ce jeu, il y a une marque championne. Pendant les JO, Coca-Cola, partenaire du Comité International Olympique (CIO) et du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), se place en tête en comptant 644 mentions (devant Eurostar et Adidas). Orange, sponsor officiel de l’Euro fait parler d’elle sur la totalité de la compétition (leader avec 454 mentions, devant PMU et Coca-Cola une nouvelle fois). Ce qui amène à se poser la question ultime : finalement quelle est l’utilité de l’étude ? Les marques peuvent maîtriser leur communication sur Facebook, mais ne savent pas forcément ce qui est dit sur elles, répond François Guyot. Les résultats nous permettent d’effectuer des préconisations pour corriger des observations négatives. Pour les marques sans doute, mais pour Samir Nasri ?

Euro Mentions
1 Orange 454
2 PMU 431
3 Coca-Cola 414

Jeux olympiques Mentions
1 Coca-Cola 644
2 Eurostar 602
3 Adidas 516