Le 31 août, Nike organisait The Nike The Human Race 10k. Sobrement intitulée la plus grande course du monde, l’événement conjuguait, sur une même journée à travers le monde, une course de 10 km et des concerts. De Los Angeles à Tapei, en passant par Paris, New York ou Sao Paulo, Nike s’est offert un coup de projecteur.

En cette année olympique, Nike a souhaité non seulement célébrer les athlètes présents à Pékin, mais encore le potentiel de chaque sportif sur la planète. D’où l’idée d’organiser le plus grand événement sportif du monde jamais réalisé et l’organisation de cette course de 10 km, indique l’équipementier américain. Tous les participants ont couru au profit de causes caritatives.

S’il encore trop tôt pour se prononcer sur la pérennisation de l’événement, Nike se félicite de ce premier rendez-vous. L’équipementier a noté des retombées médias positives, aussi bien quantitativement que qualitativement. La dimension universelle (25 courses le même jour a travers le monde) a suscite beaucoup d’intérêt. La présence d’athlètes et de personnalités, venus participer a la fête et soutenir les associations, a rajouté encore à cet intérêt, analyse Nike. Aussi bien en amont que le jour de l’événement, de nombreux media (télévisions, radios, presse écrite et Internet) ont couvert l’événement.

Derrière l’opération de communication, il y a le marché. Le marché du running est dynamique et représente 4 millions de runners, détaille Nike. Le running est l’ADN de la marque ! Cette catégorie a toujours été considérée comme une priorité pour la marque.