Under Armour signe un contrat de dix ans avec la MLB pour devenir équipementier officiel de la ligue américaine de baseball. Une première dans l’histoire de l’équipementier de Baltimore.

A compter de 2020, la firme fondée par Kevin Plank remplacera Majestic Athletic, partenaire histoire du baseball américain. Il s’agit du premier contrat signé par Under Armour, créé en 1996, avec une ligue majeure de sport professionnel aux Etats-Unis. L’équipementier, connu pour avoir fait du basketteur star de NBA Stephen Curry son ambassadeur principal, prend une nouvelle dimension.

Under Armour (qui a réalisé un chiffre d’affaires record de 3,9 milliards de dollars en 2015, ndlr) sera l’équipementier exclusif de la MLB pour toutes les tenues de match incluant maillots, premières couches, tenues d’extérieur de match et tenues d’entrainements pour les 30 équipes de la Major League de Baseball. En outre, Under Armour fournira un contenu exclusif de fitness connecté aux équipes MLB.

Nous sommes impatients de rentrer dans ce nouveau chapitre, assure Kevin Plank, président d’Under Armour. C’est un tournant pour la marque. Under Armour s’était glissé parmi les partenaires de la ligue en fournissant les «premières couches». La marque s’est encore plus investie avec la première collection baseball en 2006 et est devenue le partenaire chaussures officiel de la MLB en 2011.

Un partenaire tiers pour gérer les licences

Un troisième acteur participe à ce contrat inédit. Fanatics, spécialiste des licences sportives, aura ainsi les droits de licence pour la fabrication et la distribution des produits Under Armour et Fanatics, incluant notamment les maillots réplica et les vêtements d’après saison. Ce partenariat incarne le modèle nouvelle génération que Fanatics a créé ; apportant la souplesse nécessaire à l’industrie, améliorant à la fois la gamme et la vitesse de commercialisation des marchandises MLB, pour les équipes, les fans et les détaillants, indique Michael Rubin, président exécutif de Fanatics. Les casquettes, dont la licence appartient à New Era, sont exclus du champ de cet accord multipartis.