On se souvient que Microsoft a signé en 2013 un partenariat avec la NFL pour équiper les franchises de football américain avec sa tablette Surface. Aujourd’hui, c’est Apple qui signe un contrat avec la MLB (baseball) pour équiper les joueurs d’iPad Pro.

Apple fournira donc les joueurs en iPad Pro dès la saison prochaine. Des tablettes qui seront utilisées par les joueurs sur le banc de touche pour consulter les statistiques en direct. Une application dédiée verra le jour, MLB Dugout, et que les iPad seront dotés de coques aux couleurs de la ligue. Notre collaboration avec Apple et l’utilisation de l’iPad Pro fait partie de nos efforts continus visant à introduire le meilleur de la technologie dans notre jeu, commente Rob Manfred, le commissioner de la MLB. Selon le Wall Street Journal, le contrat entre Apple et la MLB a été signé pour plusieurs années. Pour Apple, c’est une façon de montrer sa tablette lors des matchs retransmis à la télévision alors que le marché des tablettes est en diminution de 10 % en 2015. C’est également le moyen de démontrer son utilité pour une utilisation professionnelle.

La marque à la pomme imite son concurrent Microsoft qui avait fait de même avec la National Football League (NFL). Mais à la différence de la marque de Seattle, Apple n’impose pas l’utilisation de ses tablettes par les franchises de baseball. Microsoft paie 80 millions de dollars par an pour afficher sa Surface sur le bord des terrains de football américain. Un placement de produit qui n’est pas bon marché et qui a connu un incroyable raté à ses débuts. Lors d’une rencontre entre les New England Patriots et les Denver Broncos, futurs champions, la première équipe s’est retrouvée avec des Surface non fonctionnelles, alors que les tablettes servent à établir les stratégies de jeu. Microsoft s’est défendu, en arguant que le problème ne venait pas des tablettes, mais du réseau. Mais le mal était fait. Les joueurs s’en sont pris aux tablettes devant les caméras de télévision. Ce qui n’arrivera pas à Apple. Les tablettes ne seront pas connectées au réseau durant les rencontres. Toutes les données devront être chargées en amont.

En France, ce marché des tablettes n’existe pas sous cette forme. Le Français Archos a signé un partenariat avec la Fédération française de football (FFF) pour équiper l’ensemble des clubs amateurs. Il ne s’agit plus, comme l’accord Apple-MLB, de suivre le match en direct, mais de faciliter le recueil des informations du match, notamment les avertissements.