Louis Nicollin ne reconduira pas son partenariat, estimé à 200.000 euros environ, avec le Montpellier Volley (le Mavuc), seulement 12e du dernier championnat de Ligue A. Je ne changerai pas d’avis, a indiqué cette semaine le patron du MHSC et sponsor du volley cette année. Et de lancer : Ils n’ont pas terminé devant l’Arago Sète avec des moyens plus importants. Ce n’est pas normal… Donc, je ne poursuis pas le partenariat. Un coup dur pour le Mavuc.