Sur le principe j’y suis favorable, affirme le maire de la Ville rose (UMP). C’est l’une des solutions évoquées avec le président (du TFC) Olivier Sadran pour compenser la baisse des subventions. Jean-Luc Moudenc a annoncé une réduction d’ici à 2020 de 25% des subventions aux associations dont beaucoup, très dépendantes de l’argent public, seront toutefois infiniment plus touchées que l’actuel pensionnaire de Ligue 1.

Pierre Cohen, ancien maire de la ville (PS), ne voulait pas voir le Stadium recevoir le nom d’un partenaire privé, mais plutôt celui d’une personnalité sportive. Actuellement en travaux dans le cadre d’une rénovation pour l’Euro 2016, le Stadium municipal n’a jamais changé d’appellation depuis son inauguration en 1937.

Reste à savoir si un sponsor est effectivement prêt à donner son nom à l’enceinte municipal quand Marseille, Lyon, Bordeaux, et Lille avant, cherchent en vain l’oiseau rare.