Dimanche soir, en clôture de la 36e journée de Ligue 1, les joueurs de Troyes porteront face au Paris SG un maillot spécial, doté d’une puce, qui sera relié à son jumeau numérique (NFT). Une initiative destinée à récolter des fonds au profit de l’Unicef.

Les maillots troyens « NFT » (Non Fongible Token) portés par les joueurs seront mises aux enchères dès le lendemain, lundi 9 mai, lors d’une vente au stade de l’Aube (à 20 heures ainsi que sur la plateforme Interenchères). Ils seront accompagnés de leur jumeau numérique. Pour récupérer son NFT, l’acheteur n’aura qu’à scanner son maillot (via une cible placée en bas du maillot) avec son smartphone. Les fonds récoltés lors de cette vente seront mis au profit de l’Unicef pour les enfants victimes de la guerre en Ukraine. Cette vente aux enchères caritative est la « première en France » de NFT par un club de football, souligne l’Estac,

Le club, détenu par le City Group, fonds émirati dont le vaisseau amiral est Manchester City, annonce également que l’ensemble des futurs maillots de l’Estac, imaginés par son équipementier Le Coq Sportif, pour la saison prochaine sera « hybride ». Tous seront vendus avec leur pendant NFT. « Nous avons la volonté d’étendre la dimension entertainment autour du club pour nos fans et qu’ils soient fiers de faire partie d’un club qui se démarque comme club précurseur de Ligue 1 », souligne le président du club Aymeric Magne.