Le football féminin est en plein boom. Le nombre de licenciées augmente de façon spectaculaire et l’intérêt du public pour les compétitions également. Mais alors que le football féminin entre dans une nouvelle dimension, le sponsoring pourrait lui aussi suivre la même voie.

L’impressionnant engouement pour le football féminin

Les chiffres ne mentent pas. Au cours de la saison 2010-2011, la Fédération française de football enregistrait 90 000 licenciées. En mars 2022, leur nombre atteignait 197 779. Ce bon spectaculaire ne traduit pas seulement l’attrait grandissant des jeunes filles pour le ballon rond. Il indique également que le football féminin est de plus en plus pris au sérieux.

Le sponsoring du football féminin : le début d’une nouvelle ère ?

Fin 2021, Visa devenait le tout premier partenaire FIFA pour le football féminin. Cela fait de Visa le premier partenaire de la Coupe du Monde Féminine de 2023. Pour de nombreuses marques, investir dans le football féminin devient de plus en plus intéressant. En France, Point.P a également conclu un partenariat avec le football féminin en 2021.

Pourtant, le chemin a été long pour faire des équipes féminines les partenaires naturelles des grandes entreprises. Indéniablement, le football féminin souffre encore d’un manque de notoriété qui a longtemps freiné la conclusion de juteux contrats. Les footballeurs, quant à eux, bénéficient d’une image de marque omniprésente.

La culture populaire, talon d’Achille du football féminin

De nombreux produits s’inspirent du football, à commencer par le divertissement et les jeux. Les jeux vidéo à l’image du football masculin sont légion, à commencer par les jeux FIFA. Il en va de même pour les jeux mobiles, Dream League Soccer 2021 faisant une sérieuse concurrence à FIFA. Les jeux d’argent aussi s’approprient l’image des footballeurs. Un casino français en ligne comme Casino Riviera possède au moins une machine à sous sur le thème du football, comme la célèbre Football Frenzy.

Si les footballeuses sont enfin arrivées dans les jeux FIFA, elles restent encore peu présentes dans la pop culture et le monde du divertissement. Alors que le casino en ligne leroijohnny ne compte pas moins de deux machines à sous inspirées du football masculin, à savoir Football Mania et Football Glory, en plus de jeu de casino en direct Football Studio, les machines à sous avec des footballeuses se font encore attendre.

Quant aux séries et aux films, force est de constater que le rôle des femmes se cantonne à celui d’épouse ou de petite amie d’un footballeur professionnel. Pourtant, il est fort à parier qu’une série sur le thème du football féminin aurait un succès retentissant. Le même constat peut être dressé s’agissant des bandes dessinées et des mangas.

Pour le moment, le football féminin parvient à attirer des sponsors souhaitant parier sur l’avenir et mettre en avant un engagement qui a du sens. Pour beaucoup de ces entreprises, comme Arkema, sponsoriser le football féminin est d’abord bon pour la marque employeur. Mais il paraît évident que pour convaincre les marques de l’intérêt qu’elles pourraient retirer en soutenant le football féminin pour leur marque commerciale, les clubs devront revoir élargir leur stratégie. L’enjeu est d’achever la transformation du football féminin en faisant des footballeuses des références culturelles du quotidien.