Les négociations devraient prochainement aboutir entre le Paris SG et Thomson Multimédia qui remplacerait sur les maillots parisiens le fabricant d’automobiles Opel. Un accord qui dépasse le simple cadre du sponsoring.

Ce n’est pas officiel, mais c’est tout comme. En quête d’un nouveau sponsor après le retrait d’Opel (en proie à d’énormes difficultés financières, le constructeur automobile se retire du football), le Paris SG paraît avoir trouvé son bonheur avec Thomson Multimédia. Bien qu’Opel France ait essayé de conserver son nom sur les maillots parisiens (la maison mère a laissé à ses filiales la possibilité de reprendre les contrats à leur compte), le PSG a préféré se tourner vers un autre parraineur (le constructeur a proposé jusqu’à 3,05 millions d’euros par an mais Paris souhaitait obtenir entre 5,3 et 7,6 millions d’euros).

Le partenariat avec Thomson entrerait dans le cadre d’un vaste accord avec Vivendi Universal. Les deux entreprises ont conclu mi-avril une alliance stratégique dans le domaine des médias numériques. D’une durée initiale de 3 ans, ce partenariat porte sur trois axes : lutte contre le piratage, produits d’accès large bande et services vidéo. Ainsi, Thomson sera le fournisseur de décodeur numérique à Canal +. En termes de retombées, Vivendi Universal escompte des économies globales de plus de 50 millions de dollars par an, tandis que Thomson espère un chiffre d’affaires supplémentaires de plus de 500 millions de dollars grâce à ce nouveau client.