Pour la prochaine saison, la NHL ne pourra pas compter sur trois de ses tops sponsors : Nortel Networks, IBM et Wendy’s. Les deux premières sociétés, liées à l’informatique et aux télécommunications, ont été durement touchées par la crise de ce secteur.

Aucun des trois partenaires n’a encore été remplacé. Ce qui constituerait pour la ligue nord américaine un manque à gagner de 3,3 millions d’euros.

Toutefois, six autres entreprises ont renouvelé leurs contrats dont Dodge, Coca-Cola, Kraft et Nabisco.