Ronaldo a démenti les informations relatant une rupture de contrat avec son équipementier Nike. Une clause de son contrat (voir notre article du 3 avril 2001 : Ronaldo, contractuellement, obligé de rejouer) stipule pourtant que Nike peut résilier son contrat avec le joueur de l’ Inter Milan si le Ballon d’Or 1997 reste plus de deux ans sans jouer avec la Seleçao. Ce qui sera le cas, la semaine prochaine. Ronaldo n’a plus porté les couleurs brésiliennes depuis le 9 octobre 1999 contre les Pays-Bas.

L’attaquant brésilien reconnaît l’existence de cette clause mais ajoute cette clause existe, mais il y a 0 % de chances que Nike la mette en application, car nos relations vont bien au-delà d’un simple contrat.

En 1997, Ronaldo signait un contrat de 10 ans avec la firme de l’Oregon pour 30,5 millions d’euros.