Les sponsors de trois équipes françaises, Big Mat, Cofidis et La Française des Jeux, ont rédigé et signé une charte de bonne conduite pour lutter contre le dopage.

Dans la foulée de la réforme annoncée au sein de l’équipe Festina les trois sponsors français ont rendu public cette semaine le texte de la charte dont ils avaient annoncé la naissance il y a un mois. Cette charte a pour objet de renforcer le contrôle du sponsor sur son équipe et d’éviter ainsi les dérives de dopage. Elle comporte 5 volets.

1 . Aspects généraux

Les coureurs convaincus de dopage seront systématiquements licenciés. C’était déjà le cas dans la pratique, mais c’est désormais officiel. En outre, en cas de soupçons, le sponsor s’autorise à exiger de ses coureurs des examens complémentaires.

2. Aspects sportifs

Si un coureur est contrôlé positif, le sponsor s’engage a ne plus le faire courir jusqu’à la décision disciplinaire. Cette initiative est essentielle pour la crédibilité des équipes et du cyclisme en général.

3. Aspects médicaux

Les médecins des équipes devront obligatoirement être titulaires d’un diplôme d’Etat. Les masseurs ne seront pas autorisés à effectuer d’autres soins que ceux de massage. Les équipes des sponsors signataires s’engagent à se plier au suivi médical de la FFC. Enfin, le sponsor se réserve le droit de procéder à des contrôles antidopage inopinés.

4. Aspects financiers

Les signataires s’engagent à verser 1 % du budget alloué à leurs équipes à un fonds de lutte contre le dopage géré par un organisme indépendant. Les sponsors exigeront une transparence sur l’utilisation de ces fonds (nature des recherches, résultats … ).

5. Aspects politiques

Les sponsors demandent un renforcement des sanctions en cas de contrôle positif. Ils souhaitent l’allongement de la durée minimale de suspension de 6 mois à un an et le racourcissement des procédures disciplinaires, le délai entre le contrôle positif et la sanction étant jugé trop long. Les sponsors signataires se posent ainsi en véritables acteurs de la lutte contre le dopage et en interlocuteurs de poids face aux fédérations.

Casino et Festina devraient prochainement signer cette charte.

LES SIGNATAIRES DE LA CHARTE

Big Mat
– Budget : 16 MF
– Classement UCI* : 30e
• Leader : Lino

Cofidis
– Budget : 35 MF
– Classement UCI* : 11e
– Leader : Casagrande

La Française des Jeux
– Budget : 30 MF
– Classement UCI* : 19e
– Leader : Berzin

* au 18/10/1998