Le Grand Steeple-Chase de Paris soutiendra pour la troisième fois l’Institut Pasteur en reversant la recette des entrées de l’hippodrome d’Auteuil du 19 mai. Les chercheurs se sont aussi des stars, des gens qui ont besoin d’être soutenus. Comme on soutient un cheval ou un jockey, on peut soutenir les chercheurs, indique Sylvain Coudon, directeur de la communication de l’Institut Pasteur qui a reçu près de 20.000 euros à chaque édition. Il n’y a pas de petits dons. La générosité c’est un tiers du financement de l’Institut Pasteur.

La course d’obstacles la plus spectaculaire du calendrier hippique français (5.800 mètres qui se court en près de sept minutes) attire chaque année près de 30.000 spectateurs. Les sauteurs font deux tours complets de la piste extérieure de la butte Mortemart et franchissent 23 obstacles, dont deux fois la rivière des tribunes où ils doivent, pour ne pas chuter, faire un bon de huit mètres. Quant au redoutable juge de paix, il impose un saut de cinq mètres.