La numéro un mondiale réclame plus de 300 MF de dommages et intérêts au fabricant italien Sergio Tacchini qui lui fournissait ses chaussures de 1996 à 1999 !

Grosse colère de Martina Hingis. La Suissesse intente un procès à son ancien équipementier (de 1996 à 1999), Sergio Tacchini pour lui avoir fourni des chaussures non adaptées à la compétition. La numéro un mondiale réclame 309 millions de francs de dommages et intérêts parce qu’elle a subi une blessure à un pied.

Selon la joueuse, une chaussure défectueuse l’a obligée à déclarer forfait pour plusieurs tournois. Un médecin a confirmé que la blessure était chronique et causée par les chaussures.

En avril 1999, Tacchini rompt son contrat avec Martina Hingis pour avoir refusé de porter certains de ses vêtements. Selon l’accord initial, la Suissesse devait percevoir 43 millions de francs sur une période de cinq ans pour porter les vêtements et les souliers fabriqués par Sergio Tacchini.