Grande première : une plateforme de cryptomonnaie sera partenaire de l’un des rendez-vous majeurs du calendrier sportif international. Crypto.com rejoint la liste des sponsors de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

La plateforme bénéficiera d’une « exposition importante, à l’intérieur et à l’extérieur des stades », précise la FIFA. Crypto.com rejoint des marques comme Budweiser, Hisense, McDonald’s, Mengniu ou encore Vivo. Crypto.com est déjà présent dans les sports mécaniques (Formule 1 notamment), le MMA, le football, le hockey sur glace et le basket-ball (sponsor-titre de l’arena des LA Lakers).

Ce partenariat vient renforcer présence des cryptomonnaies dans le football, qui s’accentue depuis plusieurs mois. À l’automne dernier, une étude du cabinet KPMG relevait une nette percée des monnaies virtuelles parmi la quarantaine de contrats de sponsoring maillot signés dans les cinq grands championnats européens depuis le début de la pandémie. Selon KPMG, l’Inter Milan a doublé le revenu lié à son principal sponsor maillot avec Socios.com. DigitalBits a pris place sur le maillot de l’AS Roma après avoir signé un contrat de trois ans (12,4 M€) avec le club italien.

L’exemple le plus connu est le partenariat du PSG avec Socios.com. Il a permis de payer une partie du premier salaire de Messi en « fan tokens », ces jetons que peuvent acheter les supporters depuis 2020 avec des chiliz, une cryptomonnaie moins connue que le bitcoin ou l’ethereum.