En marge de la finale du Masters de Londres, le président de l’ATP, Chris Kermode, a présenté un nouveau partenariat. A partir du 1er janvier 2016, Emirates devient le partenaire principal du circuit masculin de tennis pour une durée de cinq ans. Il s’agit du plus gros contrat jamais signé par l’ATP.

Lister les partenariats d’Emirates (football, rugby, Formule 1 notamment) peut s’apparenter à un inventaire à la Prévert. Ils sont très nombreux. La compagnie aérienne s’engage pour les cinq prochaines années auprès de l’ATP, signant le plus important contrat de sponsoring de l’histoire du circuit masculin de tennis. Déjà sponsor du classement ATP (l’Emirates ATP Rankings) depuis 2013 (et qui le restera), Emirates aurait contracté pour un total de 47 millions d’euros jusqu’en 2020. Cet accord de long terme est une vraie marque de confiance dans le futur de notre sport, se félicite Chris Kermode, président de l’ATP.

En échange, Emirates verra, notamment, son logo imprimé sur le filet des 62 tournois ATP disputés à travers le monde, comme sur le site officiel du tennis masculin, qui revendique 325 millions de visites par an. L’audience offerte de partenariat avec l’ATP (880 millions de téléspectateurs par an) nous permet de nous connecter à des millions de fans de tennis à travers le monde, précise Boutros Boutros, vice-président sénior de la communication chez Emirates. Nous sommes déjà présents dans 90% des 32 pays visités par le circuit masculin.

La compagnie aérienne basée à Dubai, déjà sponsor de deux tournois du Grand Chelem (Roland-Garros et l’US Open), succède à la bière Corona, en tant que partenaire principal de l’ATP.

Pour le circuit ATP, l’année aura été particulièrement lucrative. L’organisme en charge de la gestion du circuit masculin a enregistré des chiffres records en cette saison 2015 qu’elle boucle avec pas moins de 160 millions de dollars engrangés en matière de sponsoring.