Malgré la crise diplomatique entre la Russie et les autres pays membres du G8 au sujet de l’Ukraine, Schalke 04 n’a pas l’intention de rompre son contrat avec son principal sponsor, Gazprom.

Le géant russe du gaz est l’un des plus importants sponsors du sport. Pour Schalke 04, il est impossible de penser s’en séparer alors que Gazprom, son principal sponsor depuis 2007, alimente ses comptes de quelque 17 millions d’euros par an.

Dans une interview au quotidien allemand Bild, Clemens Tönnies, président du conseil de surveillance de Schalke, qualifie le géant public russe de partenaire fort en qui on peut avoir confiance et qui a à coeur la bonne santé de Schalke. Le dirigeant allemand est un ami personnel de Vladimir Poutine, le président de la Russie. Nous nous réjouissons quand nous nous voyons (…) Nous avons de bons rapports, je ne m’en cache pas. Tout en reconnaissant que le rattachement de la Crimée à la Russie était du point de vue allemand, une faute, Tönnies estime que le sport devait se tenir à l’écart de la politique internationale.