Sans tirer un trait sur une éventuelle participation à la Coupe de l’America, après deux premières tentatives (Défi Areva et Areva Challenge), Areva s’allie à la Fédération française de voile (FFV) pour soutenir l’équipe de France de match-racing. Ce partenariat de quatre ans est l’occasion de continuer à supporter la carrière de personnes qu’on connaît, comme Sébastien Col et Philippe Presti, a commenté Jacques-Emmanuel Saulnier, directeur de la communication d’Areva. La marque Areva n’est plus dans la même situation qu’en 2001, elle existe et a fait son trou.

Sur la Coupe de l’America, le groupe de nucléaire français indique son positionnement n’a pas changé. Si un projet structuré se présente, on l’étudiera. Mais il faut trouver des sponsors et une structure de management forte et fonctionnant avec une certaine rationalité. Nous considérons qu’il n’appartient pas à Areva de déclencher le processus car ce n’est pas notre métier. On n’a pas vocation à être opérateur d’une écurie de course, a commenté Jacques-Emmanuel Saulnier dans L’Equipe.