L’équipe cycliste AG2R Prévoyance a pris le départ du Tour de France il y a une semaine. Mais qui sait que se cache derrière cette marque le 1er groupe interprofessionnel de prévoyance et de retraite complémentaire de salariés et de retraités en France ?

Victime du succès de sa communication sportive, la marque compte sur l’édition 2005 pour mieux se faire connaître auprès du grand public et rappeler que son métier n’est pas le sponsoring sportif mais l’assurance de personnes. Et pour se faire elle se servira… du sport ! Elle distribuera notamment avant chaque étape des minis guides santé sur le village départ. La prévention santé est l’un des axes majeurs de l’action sociale menée par le groupe, rappelle Yvon Breton, secrétaire général et directeur communication d’AG2R. Le mini guide sport s’inscrit ainsi dans le prolongement de la collection AGIR, réalisée par des experts et créée par AG2R il y a 5 ans. Ces guides sont des points de repère destinés à accompagner chaque personne dans la vie quotidienne. La collection AGIR a déjà abordé les thèmes de la Prévention santé en entreprise, Pour lutter contre le diabète ou encore Pour une meilleure vue. Leader dans le domaine de l’assurance santé en France et engagé dans le sponsoring sportif depuis plus de 13 ans, il nous semblait légitime qu’AG2R Prévoyance, en sa qualité d’acteur majeur dans le domaine de l’économie sociale, puisse faire un lien entre ses métiers, ses actions de prévention santé et les bienfaits que le sport peut apporter à chacun d’entre nous.

Ce premier guide sport et santé a été conçu avec l’aide du docteur Eric Bouvat, médecin du sport (JO 1988, 1992, 1996 et Tour de France depuis 1999) et responsable de l’unité traumatologie du sport au CHU de Grenoble. Il a pour objet de présenter à chacun par le biais de quelques conseils, comment le sport peut-être bénéfique, s’il est bien adapté à l’âge, aux capacités et aux pathologies des personnes.

Un guide sur la santé par le sport pour faire la synthèse entre les métiers du groupe et son image de sponsor

Distribué à 20.000 exemplaires pendant le Tour de France 2005 au public présent au village départ de chaque étape, le mini-guide comprend : un édito du docteur Eric Bouvat, introduisant le thème de la santé par le sport ; un conseil n°1 Comment entretenir votre coeur et vos vaisseaux ? présentant l’importance du bon fonctionnement du système cardio-vasculaire ; une présentation des actions menées par le groupe dans le domaine de la prévention et de la santé. A ce mini-guide, s’ajouteront pendant toute la durée de la grande boucle, 4 conseils traitant de 4 thématiques : Comment le sport favorise-t-il le développement de l’enfant ?; Comment protéger votre solidité osseuse ?, Comment le sport améliore-t-il la santé ?, Comment faire du sport pour fortifier son dos ? Parallèlement, Eric Bouvat donnera chaque jour, dans l’Eaufficiel (le journal de Nestlé Aquarelle) distribué lors du passage de la caravane publicitaire, un petit conseil sport-santé destiné à tous.

Si 6 personnes sur 10 connaissent aujourd’hui AG2R, seule 1 personne sur 3 est en mesure de parler de l’activité du groupe. En 1993, le grand public ne nous connaissait pas, admet Yvon Breton. Grâce au sport, nous sommes aujourd’hui perçus comme une entreprise dynamique, solidaire et proche des gens. Pour parfaire son plan de stratégie produits, AG2R Prévoyance profite de l’exposition du Tour de France pour lancer une campagne télévisuelle présentant les métiers du groupe. 500 minis-spots de 7,12 secondes présentés sur France Télévisions et LCI. Coût de l’opération : 650.000 euros. Toujours dans le même objectif, l’entreprise a lancé il y a une dizaine de jours une importante campagne d’affichage 4×3.

A la recherche d’un partenaire pour accéder à l’UCI ProTour

Loin de vouloir renoncer à son équipe cycliste, le groupe vient de renouveler son engagement pour deux années supplémentaires moyennant un investissement de 4 millions d’euros par an. L’ambition avouée par AG2R est d’accéder au circuit de l’UCI Pro Tour. Pour se faire, nous cherchons un partenaire financier, annonce Yvon Breton. Il pourra s’agir soit d’une entreprise associée à l’image, soit d’un véritable co-partenaire, associé au nom AG2R. Billet d’entrée pour être associé au nom : 3 millions d’euros. Le groupe est prêt à s’effacer et à prendre le deuxième rang pour les courses se déroulant à l’étranger, si le partenaire est étranger et s’il vise l’international. Nous reprendrons la première place pour les courses se déroulant en France. Une idée jugée intéressante et novatrice pour Denis Provost, responsable du département Sport au cabinet d’avocats Fidal. Cela paraît rationnel et logique. De nature même à favoriser le co-sponsoring, les co-sponsors étant souvent invisibles aux yeux du grand public. Une telle démarche constitue de nouvelles opportunités de financement pour les groupes. Est-ce contraire aux exigences de l’UCI ? Pas pour l’avocat. Interrogé par la rédaction, Alain Rumpf, manager de l’UCI ProTour, indique qu’un UCI Pro Team peut avoir au maximum deux partenaires et qu’ils peuvent tous deux figurer dans la dénomination de l’équipe. Libre à elle d’intervertir l’ordre de ces partenaires d’une épreuve à l’autre.
AG2R, quelques chiffres…

AG2R, 1ère institution de prévoyance en France (source Argus de l’assurance)
2ème assureur en collectif sur le marché de l’assurance santé de l’entreprise depuis deux semaines, derrière Axa (AG2R était classé 3ème jusqu’alors)
7ème en individuel sur le marché de l’assurance santé de l’entreprise
6,2 milliards de CA en 2004
10 milliards de réserves et provisions techniques à fin 2004
7,5 milliards d’euros de gestion d’actifs
Plus de 7 millions de personnes couvertes ou assurées
Plus de 900 000 contrats d’entreprises clientes sur le secteur concurrentiel (prévoyance, santé, épargne)
300 000 entreprises adhérentes en retraite
Plus de 3 600 collaborateurs en France dans près de 100 villes et 250 permanences