Accor devient Partenaire Officiel des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

L’opérateur hôtelier « mettra au service des populations accréditées son savoir-faire, participera à son accueil et à son hébergement partout en France ». Le groupe Accor, déjà associé au comité de candidature, a officialisé son partenariat avec Paris 2024 à l’occasion du sommet Destination France qui rassemble, jeudi à Paris, les patrons du tourisme mondial.

Accor rejoint l’équipe des partenaires officiels de Paris 2024 (Cisco, Decathlon, FDJ, Le Coq Sportif et PWC), le deuxième rang des sponsors domestiques du comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques pour un ticket d’entrée de plusieurs dizaines de millions d’euros en cash et en services. Le sponsor du PSG va devenir l’opérateur hôtelier des deux villages, celui des athlètes à Saint-Denis et celui des médias à Dugny, en Seine-Saint-Denis également. Une première, souligne le comité dans un communiqué en précisant que « les athlètes pourront profiter de la qualité des prestations de service d’un leader mondial de l’hôtellerie ». Le géant mondial va également mettre à disposition du comité d’organisation une plateforme de réservation avec sa filiale ResaEvents et ouvrir la porte de plusieurs milliers de chambres aux participants accrédités, dont les athlètes, les représentants des médias ou encore les membres des comités nationaux olympiques. Un accord hautement stratégique pour le COJO. Accor va ainsi fournir une grande partie de ces chambres dans ses 1.600 hôtels en France, regroupés sous une vingtaine de marques allant du luxe à l’économie. « Nos collaborateurs et nos équipes sont déjà mobilisés pour faire vivre le sens de l’hospitalité à la française et offrir à tous, à l’occasion de cet événement planétaire, ses séjours et une expérience inoubliable », explique Sébastien Bazin, PDG du groupe Accor.

Pour Marlène Masure, directrice exécutive du développement commercial et marketing de Paris 2024, Accor représente « une brique importante dans le développement » des partenariats pour les Jeux. « Avec 13,5 millions de billets vendus, et des millions de touristes attendus, c’est une occasion historique de faire rayonner notre pays, ses savoir-faire et de créer des opportunités pour nos entreprises », s’est félicité de son côté Tony Estanguet, patron du COJO.


Village des Médias : signature des actes de vente

Un an après avoir sélectionné les opérateurs immobiliers chargés d’aménager le Village des Médias de Paris 2024, la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO) annonce la signature des actes de vente portant sur les deux secteurs du futur écoquartier. Pensé pour héberger les journalistes le temps des Jeux, avant de devenir une « cité-jardin du XXIème siècle » entre Dugny et Le Bourget (Seine-Saint-Denis), le projet a pour rappel été révisé au cours des dernières années, afin de proposer deux tranches de livraison des infrastructures, avant et après les Jeux, et ce, dans un souci économique.

Aussi, les groupements Sogeprom / DEMATHIEU BARD IMMOBILIER et Ametis / Ideom / Gaïa Promotion vont pouvoir se partager les secteurs « Aire des Vents » et « Plateau » subdivisés en quatre lots distincts et qui, à terme, fourniront 1.300 logements agrémentés de services et de commerces.


Pour la phase pré-JO, jusqu’à 2 000 ouvriers seront d’ailleurs mobilisés pour permettre la livraison des lots A (« Aire des Vents ») et D (« Plateau ») pour le printemps 2024, avec à la clé, plus de 700 logements, préfigurant en quelque sorte la physionomie d’un site qui, à partir de 2025, verra s’élever les installations des lots B et C (« Aire des Vents »), comprenant environ 600 logements supplémentaires.


A l’instar du Village des Athlètes conçu comme un écoquartier en bordure de la Seine, le Village des Médias répondra aux dernières exigences en matière environnementale, tant dans le choix des matériaux utilisés pour la construction, que dans l’usage du quotidien, au travers de la gestion énergétique, de la valorisation des mobilités douces, et de la mise en place d’une large palette végétalisée et arborée. La mixité sociale et intergénérationnelle constitue une autre composante fondamentale du projet, le secteur « Plateau » comprenant par exemple 121 logements en résidence gérée à destination des jeunes actifs et des seniors, et 398 logements familiaux, avec 184 logements en locatif intermédiaire, 39 logements en locatif social et 175 logements en accession libre qui seront en priorité proposés aux habitants de Dugny. En complément de ces logements répartis dans six résidences et d’un espace santé, le secteur « Plateau » bénéficiera aussi de l’apport de restaurants, de halles alimentaires, et de divers services et commerces de proximité, sachant que 70% des commerces ont d’ores et déjà trouvé preneur.


France 2023 choisit ResaEvents comme centrale de réservation hôtelière officielle

À l’occasion du Sommet Destination France, le Comité d’Organisation de la prochaine Coupe du Monde de Rugby qui se déroulera en France du 8 septembre au 28 octobre 2023 a annoncé le déploiement et les premiers résultats de la centrale de réservation hôtelière officielle de l’événement. ResaEvents, filiale du Groupe Accor, met ainsi à disposition près de 700 hôtels, indépendants et de chaîne, sur l’ensemble du territoire.

Pour France 2023, ResaEvents permet la gestion complète du dispositif d’hébergement des équipes participant au tournoi, des officiels et du staff et la commercialisation des hôtels référencés auprès des différents clients participant à l’évènement (sponsors, médias, tours opérateur, clients hospitalités). Grâce à un suivi opérationnel et financier, les hôteliers commercialisés sur la plateforme peuvent maximiser leurs revenus et leur remplissage.