L’agence 4c Insights s’est intéressée aux sponsors de la Coupe du monde de rugby actuellement disputée en Grande-Bretagne. En analysant la visibilité médiatique des partenaires au Royaume-Uni lors de la première phase de la compétition, 4c Insights a découvert que Land Rover est le sponsor qui tient le haut du pavé en termes de temps passé à l’écran. Mais c’est une marque non partenaire de l’épreuve, SSE, qui sort grande gagnante sur les médias, avec plus de 80 minutes à l’écran et une augmentation de plus de 2.500 % de ses interactions sur les médias sociaux !

4c Insights, entreprise spécialisée dans la data science, étudie les interactions sur les médias sociaux lors de la Coupe du monde de Rugby. Les données proviennent de plus de 1,5 milliard d’utilisateurs uniques de plateformes sociales ainsi que du réseau de mesure d’audience TV international Teletrax, qui agrège des informations provenant de plus de 2100 chaînes dans 76 pays.

En comparant des données lors des 28 matchs de la première phase de la compétition, 4c Insights a découvert qu’Heineken était le sponsor générant la plus grande croissance sur les médias sociaux avec 122.775 nouveaux fans, soit une augmentation de 653%. D’une manière générale, les marques de boisson récoltent les plus grosses audiences sur les médias sociaux, Coca-Cola interagissant avec 146.909 personnes et Heineken avec 146.785. Mais seulement trois des sponsors et partenaires officiels ont généré une augmentation des interactions sociales : Heineken (653%), Mastercard (56%) et Emirates (8%).

SSE parraine les retransmissions sur ITV

Lors d’une analyse de la couverture télévisée de la compétition au Royaume-Uni, pays hôte, 4C s’est néanmoins apercu de grosses différences. Ainsi, Land Rover, l’un des partenaires officiels du tournoi, est en première place en termes de diffusion publicitaire (105 minutes), suivi par SSE (83 minutes), qui parraine les programmes de la chaîne ITV, diffuseur exclusif de la Coupe du monde au Royaume-Uni. Le fournisseur d’énergie a réussi un coup d’éclat avec une campagne combinant la télévision et le social lui garantissant la troisième place en terme de diffusion à l’écran et une augmentation de ses interactions avec le public de 2.537% sur les médias sociaux. Bien qu’Heineken ait réussi une belle campagne sociale, ses efforts en télévision ont été limités avec seulement 23 minutes à l’écran, soit la cinquième place parmi les marques agro-alimentaires.

Les données que nous avons récoltées démontrent qu’il n’y a pas encore de réel gagnant parmi les sponsors et partenaires de la Coupe du monde de rugby en termes de campagne publicitaire mêlant télévision et social, commente Andy Nobbs, vice-président Ventes des Solutions d’Analyses TV et de l’Activation pour la zone Europe chez 4C Insights. La seule marque à tirer son épingle du jeu est SSE, qui n’est même pas un sponsor officiel, et qui est parvenu à arriver en troisième position en termes de temps à l’écran, et à augmenter sa visibilité sur les médias sociaux de plus de 2.500%. En combinant le reach de la télévision (ndlr, le pourcentage d’une population-cible exposé effectivement à une campagne publicitaire) et les capacités de personnalisation du social, SSE est en passe de devenir le leader de la compétition.