Rien ne remplace le Super Bowl pour une marque. Près de 40 % des annonceurs seront des nouveaux venus cette année pour la finale disputée au Sofi Stadium de Los Angeles avec, à l’honneur, les cryptomonnaies, les véhicules électriques et les plateformes de paris sportifs. Plusieurs marques iconiques font également leur retour lors de la grande messe cathodique du sport US.

Que les téléspectateurs des 4h30 du Super Bowl se tiennent prêts. Dimanche, pour la rencontre qui opposera les Cincinnati Bengals aux Los Angeles Rams, il y aura de la publicité à foison avec le retour de grandes marques. Pour le programme qui réalise chaque année la meilleure audience de la télévision américaine (100 millions de téléspectateurs ou 95 millions les mauvaises années), un spot publicitaire de 30 secondes devrait couter près de 6,5 M$ ! En baisse l’an dernier, le prix du spot a explosé cette année (+18 % environ).

Un montant qui n’a pas freiné les annonceurs. Selon la presse américaine, NBC, diffuseur cette année du Super Bowl, devrait réaliser un chiffre d’affaires supérieur à un demi-milliard de dollars !

24%

Certaines marques ont vu, par le passé, leur notoriété progresser de 24 % grâce à un spot de 30 secondes au Super Bowl, selon le cabinet Kantar.

Cette année, près de 40 % des annonceurs seront des nouveaux venus. C’est le cas des cryptomonnaies qui vont faire leurs grands débuts au Super Bowl. Les plateformes d’échanges FTX et Crypto.com ont d’ores et déjà annoncé avoir acheté un encart publicitaire. Coinbase Global aura aussi droit à son spot, de même que la plateforme BitBuy pour la diffusion au Canada.

Plusieurs marques vont également faire leur retour comme les chips Lay’s, après 17 ans d’absence, ou les rasoirs Gillette (16 ans). Acteur incontournable du Super Bowl depuis bientôt 40 ans, le brasseur Budweiser avait zappé l’événement en 2021, préférant consacrer son budget à promouvoir la campagne de vaccination contre le Covid-19. Il revient également. Au sortir de deux années de Covid-19, « notre but est de mettre en avant la persévérance et la détermination du pays et de montrer qu’en se rassemblant, nous pouvons aller de l’avant », a déclaré Daniel Blake, vice-président de Budweiser, de retour. Coca-Cola et Pepsi avaient aussi passé leur tour l’année dernière. De retour aussi, les constructeurs automobiles, comme Nissan, Kia ou BMW, ainsi que les voyagistes Booking.com, Expedia ou le site de location de résidences de vacances Vrbo (filiale d’Expedia). Après deux années de pandémie qui ont bouleversé le secteur du tourisme, la présence de ses acteurs au Super Bowl est interprétée comme un signe de confiance pour 2022.