Le quotidien allemand Berliner Zeitung a annoncé à ses lecteurs dans son édition de samedi qu’il renonçait à rendre compte du Tour de France 2007 comme épreuve sportive et allait se concentrer sur les rapports entre le cyclisme, le dopage et le crime organisé.

Cette année, il n’y aura pas (dans nos pages) la couverture habituelle: pas de compte-rendus d’étape, pas de photographies, pas de graphiques décrivant le profil et les difficultés des étapes, pas de reportage sur le folklore du Tour de France, rien qui ne détourne de l’essentiel, explique le quotidien berlinois.

L’essentiel, poursuit le journal, consiste en les problèmes fondamentaux de ce sport: le Tour, le dopage et le crime organisé, qui sont les vrais enjeux du cette épreuve, poursuit le journal.

Le Berliner Zeitung conclut son éditorial intitulé une question de principes en soulignant que même s’il y a eu récemment des développements positifs en matière de lutte contre le dopage, on ment et trompe toujours, on cache la vérité, la dissimule, la distend.