Seul championnat de sport collectif privé de télévision cette saison, la Pro A de volley-ball repasse sur le petit écran. Sport +, chaîne du groupe Canal +, diffusera deux rencontres, Montpellier-Tourcoing et Beauvais-Potiers. Deux affiches de la 10e journée diffusées les vendredi 21 et samedi 22 décembre.

Une information qui en dit long sur l’intérêt des chaînes de télévision pour le volley. C’est un fait, le volley-ball a été l’une des principales victimes par la fusion des deux bouquets CanalSat et TPS. Avec moins de concurrence et moins d’espaces disponibles, le championnat de France s’est retrouvé éjecté des grilles de programmes depuis le début de la saison, quand la Ligue des champions continue de bénéficier d’une petite fenêtre. Sportivement, la compétition se tient. Mais sa commercialisation reste problématique. La saison dernière encore, Sport + a investi 1 million d’euros pour la diffusion du volley-ball. Mais les clubs n’ont pas touché un centime. Cet argent a servi au frais de production des images, à raison de 20.000 euros environ par match. La diffusion de matches dans des salles à moitié vides a lassé la chaîne. Depuis Sport + a remplacé le volley par le Championnat de France de basket-ball. Il y a deux ans, c’était le handball, sur Eurosport, qui délogeait le volley du petit écran…