Les JO de Salt Lake City ont été un succès mondial en termes de parts de marché dixit Jacques Braun, directeur international de Médiamétrie.

Lors du congrès SportBusiness 2002, Jacques Braun, directeur international de Médiamétrie a levé le voile sur les audiences réalisées à l’occasion des Jeux Olympiques de Salt Lake City.

Parmi les 70 pays étudiés, la Suède et la Norvège sont ceux qui ont montré le plus d’intérêt pour ces Jeux avec près de 50% de part de marché en moyenne. En comparaison, la France atteint 23.8%, l’Allemagne 23.3% et les USA 17.9%.

L’Australie a obtenu des résultats surprenants. Le réseau 7 a réalisé une part de marché de 27,3% en moyenne, pour 91 heures de diffusion.

Enfin, l’étude des événements ayant réalisé les meilleures audiences pendant les Jeux, selon les pays, montre un grand intérêt des Australiens et des Russes pour la cérémonie d’ouverture, avec respectivement 39,9% et 44,1% de part de marché. La Suède s’est passionnée pour le ski de fond (69,8% de part de marché le 12 février) alors que la Norvège a plébiscité le biathlon (88,7% le 17 février). En Allemagne, l’épreuve de saut à skis du 18 février a fait 16,4% d’audience et 41,7% de part de marché.
Quelques audiences à France Télévision

France Télévision a diffusé 184 heures de programmes. Malgré le décalage horaire, les directs diffusés pendant l’access prime time de France 2, ont réuni en moyenne 3 millions de téléspectateurs selon la chaîne. Ceux diffusés sur France 3 entre 20h et 20h45 ont attiré 4,2 millions d’individus en moyenne. Enfin, les cessions de nuit ont attiré 420.000 amateurs.

Le meilleur score a été réalisé par la descente féminine, remportée par Carole Montillet, le 12 février (15,4% d’audience, 32,4% de part de marché). Ils étaient près de 9 millions (8,7 millions plus précisément) devant leur télévision à suivre le sacre de la Française.