TNS Sport, en association avec Médiamétrie, lance Sports planningTM. Un outil d’analyse de la fréquentation du sport à la télévision et de performance du marketing sportif.

L’ambition de ce nouveau produit est d’offrir aux acteurs du marketing sportif des indicateurs clés dans leurs prises de décisions stratégiques. Le produit se compose de trois niveaux d’analyse : une newsletter mensuelle payante décryptant l’offre et la consommation du sport à la télé en France ; de nouveaux indicateurs qui viennent enrichir les études d’impact TV ad hoc de TNS Sport ; et une étude entièrement dédiée au football.

Par exemple, le bilan de l’année 2004 du sport à la télévision française révèle ainsi que sur 45.902 heures de programmes diffusés en clair, sur les chaînes hertziennes, 1.785 heures ont été consacrées sport. Soit 3,9% du temps d’antenne. Le téléspectateur moyen qui regarderait les retransmissions de match ou de compétitions, ainsi que les magazines spécialisés (Stade 2, Téléfoot, etc.) et aussi l’actualité sportive dans les journaux télévisés a passé 69 heures en 2004 devant son poste de télévision pour voir défiler des images de sport. Soit 6,4% du temps passé par un individu moyen devant le petit écran (1.078 heures). Cette part augmente à 8,8% chez les hommes de moins de 50 ans, coeur de cible des programmes sportifs, avec 75 heures nous apprend l’étude TNS Sport-Médiamétrie.

118 heures de sport dans les journaux télévisés en 2004

Les Jeux olympiques d’Athènes ont été en tête de l’offre sport à la télévision en 2004 avec un temps d’antenne record sur France Télévisions et une résonance significative dans les rendez-vous d’informations sportifs ou généralistes. Avec l’Euro de football au Portugal, les deux compétitions ont monopolisé 25% du temps d’antenne total consacré au sport dans l’information générale. TNS Sport note également que dans la catégorie des sports mécaniques, la Formule 1, malgré l’écrasante domination de Ferrari et Michael Schumacher, domine les autres disciplines comme le rallye-raid et le rallye WRC, alors que le titre mondial des pilotes a été obtenu par le Français Sébastien Loeb. Plus en détail, Sports planning rapporte que sur 118 heures consacrées aux sports dans les journaux télévisés en 2004, 17% ont été consacrées aux Jeux olympiques. Viennent ensuite, le championnat de football de Ligue 1 (10%), l’Euro 2004 (9%), les rencontres de l’équipe de France de football (6%), les rencontres de Ligue des champions (5%) et le Tour de France cycliste (5%).

L’année 2005 ne devrait pas être aussi porteuse. Année impaire oblige, le sport ne bénéficiera pas de la même exposition médiatique.

> Tableau
Contact

Yuko Montigny
Tél. 01 30 74 82 07
yuko.montigny@tnsmi.fr