Le tribunal de Nanterre devra décider si oui ou non beIN Sports a concurrencé de manière déloyale Canal +. Pour la chaîne cryptée, cela ne fait aucun doute, et c’est pour cela qu’elle a réclamé 293 millions à la chaîne du groupe Al-Jazeera. beIN Sports demande de son côté 66 millions pour le préjudice que lui fait subir Canal.

La guerre entre Canal + et beIN Sports n’est pas prête de se terminer. Selon les informations de BFM Business, confirmées par l’AFP la chaîne cryptée réclame à la filiale du groupe Al-Jazeera la somme de 293 millions d’euros pour concurrence déloyale devant le tribunal de commerce de Nanterre. En réponse, les avocats de beIN ont réclamé à Canal + 66 millions d’euros de dommages et intérêts pour avoir écorné son image.

Alors que la LFP vient de mettre en vente les droits télés de la période 2016-2020 de la Ligue 1, cette nouvelle passe d’armes ne devrait pas arranger les relations déjà tendues entre les deux directions. Canal reproche à sa concurrente de lui avoir coûté 187 000 abonnements, soit 262 millions d’euros. Les 31 millions d’euros en plus sont censés réparer le préjudice d’image que la chaîne qatari a fait subir à celle du groupe Vivendi. Une hausse de l’abonnement à beIn est également réclamée par sa concurrente.

Cela vient s’ajouter à la longue liste des litiges entre Canal + et beIN Sports. La première reprochait le conflit d’intérêt de sa concurrente, possédée par le même groupe que le PSG, dont elle diffuse aussi les matches. De son côté, beIN a trouvé à redire à la manière dont les droits télés du Top 14 ont été achetés par Canal +. Ce sera désormais au tribunal de Nanterre de trancher.